Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 52 - Débordement

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> Voyage dans les Ténèbres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 994
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 461

MessagePosté le: 2015-04-20, 13:36    Sujet du message: Mission 52 - Débordement Répondre en citant




Lien : https://mega.co.nz/#!MdNxSSTQ!hl3b4EEYip-u7ynLh_y4Vmqs6XI46SvxkPkpPHFatUw
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2015-04-20, 13:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cowcow
Marquis

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 1 129
Sagittaire
Localisation: nantes
Emploi: étudiant
Devise: Si ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient bien d'avantage !
Seigneur de Crusader: Croisé
ID GameRanger: 382 007
Point(s): 466

MessagePosté le: 2018-05-26, 13:04    Sujet du message: Mission 52 - Débordement Répondre en citant

Pas si simple celle ci, je devrais m'y reprendre à plusieurs fois pour comprendre que je voyais, une fois de plus, les choses en trop petit.
En effet, j'ai essayé 4 fois de délocaliser la réserve sous le château de Richard, car il y a un riche gisement de fer là bas ( 5 mines possibles ). Malheureusement, l'avant poste du Wazir est trop proche et les archers arabes et archers montés qui en sortent canardent à loisir cette position, la défendre est impossible en début de partie, les murs ne pouvant être construit à cet endroit car trop loin du château. Une tour serait dans tous les cas une perte d'argent monumentale pour peu de gain car le front principal ne se trouve pas de ce côté de la falaise.

Alors j'ai pris mon temps à observer la carte, les positions des avants postes ennemis, comprendre que tenter des rush d'avant postes au trébuchets était beaucoup trop onéreux pour le début de cette partie en plus d'être plutôt inefficace ( 3 trébuchets n'arriveront pas à détruire un avant poste dans un de mes essais... ) et donc trop hasardeux. Je ne rusherais donc qu'un seul avant poste, au seigneur : celui du Nizar, juste en dessous de notre donjon.
Construire une tour en début de partie était exclu, nous somme trop exposé au tirs des différents engins de sièges ennemis, qui sont eux, comme à leur habitude, cachés par les rochers et plateaux. la défense serait donc concentrée sur notre donjon, avec un petit dédale et des tonnes de leurres pour les catapultes.
Enfin, je me suis rendu compte de la taille de l'oasis juste à côté de notre château, je l'avais ignoré pendant mes premiers essais, me disant qu'il serait trop exposés et trop peu rentable. Mais ce n'était pas le cas et je me suis donc lancé dans les fermes à blés dès la première seconde de la partie, étant longues à lancer, je préférais les savoir parties dès le départ.

Fort heureusement pour nous, le château de Frederick n'est pas dirigé vers nous, nous épargnant les désagréments de ses mangonneaux tant que l'on ne dépasse pas de trop les bords de la falaise. Ses catapultes et trébuchets seront plus gênants, mais perdus dans les leurres, ils seront calmés par deux balistes incendiaires cachées derrière des murs bas. ( car il était trop onéreux de construire une tour carrée et de la garnir ), plus tard une tour de guet viendra compléter la défense de notre oasis et des ouvriers qui passaient parfois malheureusement à portée des flèches ennemies.

La baliste incendiaire donnée en tout début de partie par Nils servira à détruire - très lentement - l'avant poste de Frederik, puis celui du Wazir, situés de part et d'autre du château de Richard, qui d'ailleurs, sera pitoyable durant toute la partie, le château que l'IA tente de construire à la base ne comporte pas de marché, j'ai du donc écarter les fichiers .AIV fautif pour voir ce qu'il pourrait donner... Au final... Pas grand chose de plus. Ses seuls avantages seront ses hommes que je lui sommerais d'envoyer me défendre en tout début de partie et son avant poste. son développement sera nul jusqu'à la mort de Frederik et il finira par fermer son chateau dans les ultimes années de la partie.

Petit à petit la situation s'améliore et le château se développe bien grâce à la revente massive de pains. je ferais une petite production d'arc puis d'arbalètes pour garnir le donjon d'autre chose que de frondeurs et de lanceurs de feu, mais j'utiliserais des archers montés et des assassins pour l'assaut, balayant les adversaires un à un sans grande difficulté. J'éliminerais en premier Frederik, puis le Nizar dans la foulée, le Wazir et le Rat se suivront de peu dans la tombe. Enfin l'Emir précédera le Loup dans la mort pour achever cette mission.


Un essai... Non concluant !


Le début de la bonne partie !


Ou le rush des chevaliers sera un échec.


Un peu désorienté, Richard placera des piquiers n'importe où...


Et ses archers serviront de chair à canon dans mon dédale.


Lentement, mais surement !


Bis repetita.


Les premières années de jeu me verront faire vache maigre.


Richard expulsé de l'Oasis, je pouvais augmenter la production de pains.


Le Wazir n'aura pas beaucoup apprécié son environnement.


Le village s'agrandit !


Dans l'ensemble, les IA se sont ruinées, les rendant apathique et mollassonnes.


Un bel assaut !


Qui me verra victorieux.


Le village final.


Et d'assez petite stats, les IA manquant un peu de mordant

_________________



" CowCow le Veau Ban " ViKinG

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:25    Sujet du message: Mission 52 - Débordement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> Voyage dans les Ténèbres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com