Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 2 - Embuscade

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader 2 -> Solutions -> Campagnes d'apprentissage -> Campagne 2 - Richard Coeur de Lion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2014-09-24, 11:01    Sujet du message: Mission 2 - Embuscade Répondre en citant



SUCCÈS STEAM

N/A

OBJECTIFS

  • Tenir 25 jours ;
  • L'ennemi n'a plus de troupes ;
  • Le seigneur doit survivre.


DIFFICULTÉ

Difficile.

CHEMINEMENT

Les choses sérieuses commencent ici. Après une campagne d'apprentissage facile et un siège où on pouvait terminer en la jouant bourrin, cette seconde mission est une partie bien plus classique dans un "Stronghold", puisque vous devez défendre une ville contre une multitude d'assauts venant de tous les côtés. Votre premier essai risque d'être un peu laborieux, car, pour bien réussir cette escarmouche, il faut savoir par où les ennemis attaqueront. J'ai donc pris la liberté de faire un petit schéma récapitulatif synthétisant les attaques ennemies :



Concernant l'économie, parce qu'il faut quand même bien en parler, elle sera très simple. L'oasis, comme vous le verrez vite, est éloigné du centre-ville, et ne servira à rien. Votre réserve comprenant 300 tonnes de blé, vous n'aurez qu'à placer trois ou quatre boulangeries, et vous aurez suffisamment de pain pour toute la partie, en sachant bien que la ville comprend un moulin. Pensez ensuite à placer une mine de fer supplémentaires, quelques attaches de bœuf, et, durant la partie, augmentez le nombre de gisements de fer, car la revente de fer permettra de se faire de l'argent... Et vous aurez besoin de fer pour vos ateliers d'armurerie. Si le cœur vous en dit, placez une carrière afin de réparer les murs détruits. Il est cependant tout à fait possible de terminer la partie sans carrière, mais vous risquez, vers la fin, d'avoir quelques trous, et, comme on ne peut pas acheter de pierre... C'est vous qui voyez.

Concernant, cette fois-ci plus longuement, la production d'armes, la partie vous propose de faire un certain nombre de troupes : outre les traditionnels paysans armés, vous pourrez aussi faire des lanciers, des massiers, des archers européens, et des arbalétriers. Dans ma première partie, j'ai opté pour un mélange d'arbalétriers et d'archers européens. Grosse erreur tactique : ne faites QUE des arbalétriers. Peu résistants, les archers européens se feront violer par les raids d'archers arabes et d'arches montés de l'adversaire. Optez pour l'efficacité, et faites, à chaque fois, un atelier d'artillerie et un atelier d'armurerie, puis regardez ensuite le stock. Si vous avez trop d'armures en fer par rapport aux arbalétriers, faites des ateliers d'armurerie pour que tout se compense... Ou alors, conservez le surplus pour embaucher des massiers, car, parmi les bâtiments initiaux, il y a un atelier fabriquant des masses. Les massiers ne sont pas totalement à négliger ici. Outre qu'ils constituent une ligne de défense secondaire si jamais le mur est percé, ils peuvent aussi renforcer la défense de fronts dégarnis qui seront attaqués par les esclaves. Encore une fois, libre à vous de voir, en fonction de vos ressources durant la partie, si vous voulez banquer dans des ateliers permettant de fabriquer des masses, ou si vous préférez tout miser sur des arbalétriers. Je ne vous cache pas avoir opté pour la seconde solution, car les massiers de base sont pleinement suffisants à assurer ce rôle de soutien, éventuellement en recrutant quelques lanciers supplémentaires. En somme, misez surtout sur les arbalétriers.

Les assauts ennemis ne tarderont pas à venir, et, pour bien les repousser, il est très important de bien positionner vos troupes. Pour bien les placer, référez-vous au schéma ci-dessus, que je vais récapituler ici :

  • Placez des arbalétriers sur la petite tour en haut à droite, car ils auront une bonne position pour arroser les archers montés ennemis ;
  • Placez des arbalétriers sur la petite tour en bas à gauche, car les premiers gros assauts viendront par là ;
  • Placez des arbalétriers sur la petite tour en bas à droite, car d'autres gros assauts viendront progressivement par là.


Dans la mesure du possible, il vous faudra éviter de déplacer vos troupes, car les arbalétriers sont lents. Il faut donc bien les répartir, en sachant que, parallèlement à ces raids d'archers montés et aux attaques impliquant des camps de siège, des raids d'esclaves attaqueront. Les premiers s'en prendront à votre oasis. Ne gaspillez surtout pas vos troupes à essayer de défendre les fermes de l'oasis, car elles ne servent à rien ! Laissez donc les esclaves brûler totalement l'oasis, en préservant la santé de vos massiers.


Les esclaves attaqueront rapidement votre oasis, et il ne sert à rien de vouloir le défendre


La production d'or sera un élément important dans cette partie. Comme vous ne pouvez pas vendre vos surplus de pain, l'or viendra essentiellement de deux choses :

  • Les impôts. Vos taux d'imposition vont varier dans cette partie, car vous recevrez souvent des événements positifs : renforts, mariage... Vous commencez de plus avec beaucoup de masures, ce qui vous permettra aussi également de jouer dessus. Méfiance, cependant, car il vous faudra avoir des paysans pour recruter des troupes. Méfiez-vous donc de ne pas vous retrouver dans l'embarrassante situation où vous aurez de l'or, mais plus aucun villageois susceptible d'être recruté, parce que vous avez une popularité négative ! Conservez toujours un œil attentif sur votre popularité, en vous débrouillant pour pouvoir toujours écouler vos stocks d'armes ;
  • La vente. Vendez notamment les surplus de fer et/ou de pierre, si vous avez lancé une production de pierre. Toutefois, pensez, là encore, à en conserver un petit stock, que ce soit pour réparer vos murs dans le cas de la pierre, ou pour fabriquer des armes dans le cas du fer.


Avec l'or obtenu, faites continuellement des ateliers en achetant le bois, et en les plaçant entre l'armurerie et la réserve. Peu à peu, les arbalétriers afflueront rapidement, et vous pourrez vous défendre contre les attaques adverses.


Les attaques ennemies impliqueront beaucoup d'archers arabes


Pour ma part, j'ai fini cette partie sur les chapeaux de roues, car je n'avais pas assez d'arbalétriers. Les ennemis ont progressivement réussi à nettoyer mes murs, et j'avais affaibli mes massiers en tentant inutilement de défendre l'oasis au nord. Vers la fin de la partie, les ennemis ont donc réussi à faire un trou, les spadassins arabes s'y sont rués, puis, lors de l'attaque finale, ma ville est partie en fumée... Ce qui m'a paradoxalement permis de terminer cette mission, car les spadassins arabes, toujours aussi intelligents que dans le premier opus, sont passés à travers les bâtiments en feu, mes ultimes arbalétriers ayant été regroupés autour du donjon pour les arroser.


Quand une brèche arrive, tâchez de vite la colmater, et, si ce n'est pas possible, optez pour un repli de vos troupes autour du donjon !


Une fin de partie laborieuse


En conclusion, la partie n'est pas très difficile quand on a bien compris les écueils à éviter, notamment au niveau du choix des troupes (ne faire principalement que des arbalétriers en évacuant les archers), ou de leur positionnement.

Comme vous le verrez dans la vidéo-solution ci-dessous, en refaisant cette partie, et en appliquant les conseils donnés ci-dessus, je m'en suis bien mieux sorti.

VIDÉO-SOLUTION


_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 2014-09-24, 11:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader 2 -> Solutions -> Campagnes d'apprentissage -> Campagne 2 - Richard Coeur de Lion Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com