Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 90 - L'heure du courage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-02, 17:20    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant



Lien : http://www.sendspace.com/file/wkfkki

___________________

Cowcow :


Barbarius
:

_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.


Dernière édition par Nils le 2015-08-05, 20:07; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-10-02, 17:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-11-06, 16:16    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant

J'en ai vu le bout ...
Le plus dur est le rush du Calife . Après moultes tentatives , j’ai réussi un rush " à la tour " la première douzaine de spadassins de l'avant-poste arrive pour la mise à mort :

( L'archer empêche la fermeture des murs le temps de recruter boucliers et arbalétriers )
Avec les sous on s'équipe pour s'occuper du Wasir et pour creuser la douve protégée par le triple mur de départ ( il faut des hallebardiers , les esclaves ne survivent pas assez aux archers ennemis ).
Attaque du Wasir classique , " en tête de château" , balistes incendiaires +arbalétriers+mantelets pour nettoyer les tours rondes et surtout les lanceurs de feu des tours de guet , des spadassins font sauter une tour ronde , beffroi d'assaut à la place , envahissement des murailles par une poignée de spadassins et tous les arbalétriers , pour nettoyer le donjon des lanceurs de feu , " Banzaî "!:


On se monte vite fait une économie correcte , délocalisée derrière la colline pour éviter les casse-pieds genre catapultes et on investi les sous du Wasir dans la protection de la douve :


Les spadassins sont de bons boucliers , les catapultes ennemies et les vagues de massiers s'attaquent aux murs , seuls de rares esclaves arrivent à combler des bouts de douve ici et là avant d'êtres fléchés.
Des trébuchets protégés de murs ruinent les tours à mangonneaux des Saladins , des balistes blotties contre la falaise font régner dans leurs châteaux une atmosphère chaleureuse ...
L'attaque se fait par un escalier coté violet :

La pose de l'escalier débloque un gros paquet d'archers violets accumulés à l'avant-poste , qui viennent se faire tuer par les arbalétriers blottis derrière les blindés .
La suite est une promenade ...
Le dernier Saladin se sentait mal :


Revenir en haut
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2012-11-09, 21:45    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant



Une escarmouche délicate et irritante.

Délicate, car, visiblement, nous défendre sur deux fronts n'était pas suffisant, et c'est ici un triple front qu'il faut tenir, au moins au début de la partie :

  • Le front Calife ;
  • Le front Wazir ;
  • Le front consacré au reste, à savoir le Shérif et les deux Saladins, qui balanceront des troupes sans arrêt.


Il me faudra plusieurs essais avant de trouver un rush qui fonctionne, car, sans rush, se défendre contre tous les adversaires est très difficile. Les avants-postes rushent vite, et je devrais donc, pour survivre, opter pour un double rush. J'emploierai plus ou moins la même technique que Sensei, c'est-à-dire utiliser une tour, sauf que j'opterai pour une tour de guet, moins onéreuse, et pour deux tours, prenant en même temps le Calife et le Wazir. La plupart de mes ressources seront ainsi vendues, que ce soit pour embaucher des arbalétriers, ou pour des frondeurs, afin de repousser les ennemis venant massivement de l'autre front. En effet, je n'arriverai pas à faire de douves, les archers arabes de Saladin plombant mes esclaves, et il me faudra donc repousser une vague de massiers et d'archers montés, en faisant rapidement des frondeurs et des mantelets.

Ce début sera donc assez difficile, et j'arriverai à m'en sortir, commençant par rusher le Calife, puis le Wazir. Ceci fait, la partie sera assez simple, car l'or fourni permettra d'avoir cent arbalétriers pour les repousser.

La partie restera irritante, en raison du taux élevé de catapultes que le Shérif et les deux Saladins enverront. Ceci me contraindra à aller jusqu'à faire cinq tours rondes pour correctement repousser les catapultes, ainsi que les innombrables ennemis qui viendront vers moi.


Ma ville


L'attaque ne sera pas bien difficile. Avec mille spadassins européens derrière moi, les IAs se feront balayer rapidement.




_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)


Dernière édition par Barbarius le 2014-05-07, 22:19; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-11-10, 20:57    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant

Au début , j'ai tracé la douve vite fait , mais pas creusée , juste barré le goulet par un triple mur .
L'or du Calife m'a permis de recruter 10 hallebardiers creusant pendant l'attaque du Wasir , qui est mort juste à temps pour rapatrier en protection mon armée d'attaque , les massiers s'acharnaient contre quelques ruines du mur ( les catapultes aussi ...). C'était chaud ...
Avec les rentrées d'argent , j'ai blotti quelques balistes incendiaires contre la falaise , de chaque coté , pour " traiter " les engins ennemis .
Revenir en haut
cowcow
Marquis

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 1 123
Sagittaire
Localisation: nantes
Emploi: étudiant
Devise: Si ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient bien d'avantage !
Seigneur de Crusader: Croisé
ID GameRanger: 382 007
Point(s): 460

MessagePosté le: 2015-08-05, 19:01    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant



C'est donc ça l'heure du courage alors ? Une fuite en avant indécente pendant 5 minutes, puis une pause tout aussi indécente caché derrière une douve, en créant 6 à 8 mangonneaux de chaque côté de la falaise ... Ce n'était pas l'idée que je me faisait du courage.

La partie commence sur un rush du calife assez laborieux pour ma part, enchainant ensuite sur celui du Wazir, tout aussi pitoyable et je manquerais de le rater. Pendant ce temps quelques palissades retiennent les massiers et spadassins le temps que les douves soient creusées dans le corridor.

Ensuite la partie est une formalité d'une facilité déconcertante, j'en serais même un peu déstabilisé et je sous estimerais à moitité les avant postes, envoyant à la mort 300 spadassins et 150 hallebardiers pour la vie du Saladin situé au nord. Sont château en ruine ( coucou les mangonneaux ) ne résista pas mais les 600 archers arabes et 200 ou 300 spadassins arabes eurent raison de la quasi totalité de mes troupes, les ennemis furent écrasés par mes 200 arbalétriers et les tirs de mangonneaux. Une quarantaine de spadassins purent se réfugier loin au nord, attendant leur heure avant de se sacrifiers contre l'avant poste de massiers du shérif.

Même stratégie de l'autre côté, mais beaucoup mieux préparé, j'enverrais en premiers les arbalétriers avec des mantelets, écrabouillant tout sur mon passage, ensuite les 400 spadassins firent la danse de la joie avec le dernier Saladin tandis que mes hallebardiers allaient soutirer la taxe chez le Shérif.

Le niveau est totalement biaisé par le rush et le fait qu'on peut couper totalement la moitié de la carte dans un goulot ( dans lequel on peut ne pas passer pour atteindre les IA )


Notre côté de carte est joli et plein de ressources, rendant la partie d'autant plus facile.


Pas de surprise, la partie a été assez courte Wink

A mon avis, d'autres cartes seraient plus à même d'être dans les douze défis. Ici on peut baisser le niveau à sa convenance, faussant totalement la difficulté.
_________________



" CowCow le Veau Ban " ViKinG

Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2015-08-05, 20:08    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage Répondre en citant

Joli, joli ! Je vois que tu fais taire notre ami barbare.

Qui sait, tu risques effectivement de faire changer l'un des douze défis. Razz
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:39    Sujet du message: Mission 90 - L'heure du courage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com