Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 81 - Dernier souffle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-09-15, 10:44    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant



Lien : http://www.sendspace.com/file/qnbbwo

_______________________

Nils :

_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.


Dernière édition par Nils le 2014-05-07, 16:01; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-09-15, 10:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-10, 09:27    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai voulu essayer celle-là. Je ne l'ai pas encore finie mais je peux vous dire qu'elle est balèze ! On ne peut pas relâcher l'attention ! Pour la première fois depuis la mission Hadès de la piste du croisé, je me vois obligé d'utiliser des mangonneaux. On est submergés ! On tue les troupes par centaines et c'est sans parler des dizaines d'engins de siège. Ils sont donc indispensables à mon goût.


Ca vous parait gentil là ? C'est effectivement une phase de repos. Quand les six seigneurs adverses attaquent en même temps, là ça fait mal !


J'ai eu le droit à 8 balistes incendiaires en même temps et un bon nombre de catapultes. D'autant plus que l'imbécile qui a créé cette map a décidé que le joueur serait sur une falaise. Exit les douves !
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-10, 12:58    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Partie absolument épique ! La défense fut très chaude mais l'attaque presque plus. J'ai dû me reconstituer une armée trois fois. D'ailleurs il m'aura fallut recharger la partie plusieurs fois car je perdais toutes mes troupes. Quelle mission !


La file d'attente pour la finale de la coupe du monde ? Non, simplement des seigneurs arabes déchaînés...


Grosse opposition : gros moyens !



Héhé ! On la ramène moins maintenant !


Jamais je n'ai autant été soulagé de voir cet écran !

_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2012-10-10, 13:06    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Seulement 14 000 morts ?

Petit joueur

Bravo quand même ^^
_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-10, 13:09    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Et ce sont des spadassins, des archers arabes et des assassins, pas de vulgaires lanciers ou archers. Mr. Green

Merci. xD

PS : J'ai jamais autant utilisé de mantelets dans une partie, aussi bien en défense qu'en attaque, ils s'usaient tellement vite. Surprised
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-10-12, 19:20    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

ils s'usaient tellement vite
Fatal , les types d'en face sont à 5+ de facteur peur , ils cognent dur ...
Revenir en haut
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2012-10-26, 23:59    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Une escarmouche violente, menée tambour battant, mais qui, compte tenu du nombre extrêmement élevé de ressources, et de conditions de départ favorables, reste extrêmement facile. Tous les ennemis se ruant en un seul point, il est très aisé de rapidement mettre sur pied une bonne défense, et de l'agrandir progressivement, avec l'or qui provient d'au moins 4 carrières et 6/7 mines de fer. Les Saladins attaquent avec une férocité légendaire, et on se retrouve rapidement à devoir affronter des hordes interminables d'archers montés, d'archers arabes, de spadassins arabes, et d'assassins. Ma défense initiale, comprenant 20 arbalétriers, des frondeurs, et des lanceurs de feu, s'agrandira ainsi très rapidement, et les assauts des Saladins seront surtout dangereux en ce sens qu'ils comprendront de nombreuses balistes incendiaires ébranlant mes mantelets. Cependant, l'or est tellement élevé qu'on peut aisément augmenter le nombre d'arbalétriers, de tours, et de balistes, formant ainsi, progressivement, une véritable ligne Maginot qui balaiera comme des fétus de paille tous nos ennemis.


Une partie menée tambour battant contre des vagues interminables d'assaillants


Ce ne sera pas particulièrement difficile, d'autant plus que la majorité des catapultes des Saladins sera coincée contre la paroi. Je n'aurais ainsi que peu de structures à réparer, me permettant de prendre mon temps pour faire une belle ligne défensive, comprenant plusieurs tours rondes, mais aussi quelques tours plus petites, histoire de diversifier un peu, et de sécuriser l'oasis pour me permettre d'y mettre quelques fermes à houblons.


Je m'accorderais le temps de faire une puissante ligne de défense


En définitive, il y aura bien 300 arbalétriers maintenant un feu nourri, défendus par 100 mantelets... Sans compter mes centaines de frondeurs et mes dix lanceurs de feu, qui deviendront bientôt inutiles, vu que les troupes arabes ne parviendront pas à s'approcher de ma défense. En somme, la défense ressemble à une sorte de version simplifiée de l'escarmouche #65, La chasse, pour peu qu'on ne rushe pas dans cette dernière. Les massiers sont absents, et les armes de siège bien moins dangereuses. Les ressources sont de plus abondantes, et permettent facilement de repousser les adversaires.

Grande première, j'atteindrais la limite de troupes, qui est, avec 7 joueurs, de 1370 troupes environ. Malgré tout, j'aurais une solide armée, comprenant 60 mantelets, 400 archers montés, et 200 assassins. J'attaquerai par le sud, en commençant par tuer le Nizar, une vulgaire et insignifiante poussière. N'ayant pas terminé ces douves, ce dernier sera tué au passage, pendant que je m'attaquais déjà aux Saladins.


Ma fureur s'abattra en priorité sur le Nizar


Le Nizar sera la partie facile, confirmant que l'attaque est le point le plus difficile de cette partie. Les Saladins se couvrant mutuellement, leurs mangonneaux sont une plaie constante, contraignant le joueur à devoir se déplacer entre leurs structures, et à envoyer les assassins se sacrifier en grand nombre pour les tuer. Ainsi, tout en attaquant le Saladin noir, c'est le violet qui sera tué par mes assassins.


Au coeur de la mêlée, il faudra affronter pas moins de trois châteaux différents !


Se couvrant mutuellement, les Saladins offriront une solide résistance


Au milieu de ce chaos, j'arriverais à tuer deux Saladins, avant de replier mes troupes rapidement, n'ayant plus que 17 mantelets et 40 assassins. Je perdrais alors quelques années à refaire une armée, et c'est avec de nouveaux effectifs que je repartirais à l'assaut des derniers Saladins restants, à savoir le Noir, le Jaune, et l'Orange, chef d'orchestre protégé derrière ses murailles et ses avants-postes.


Une puissante armée sera nécessaire pour venir à bout de ces chiens


Les Saladins jaunes et noirs tombés, il ne restera plus que l'Orange, et je ferais un forcing, malheureusement mal harmonisé. Mes assassins traîneront à approcher, et les spadassins arabes de Saladin se feront plaisir en tuant quelques dizaines d'archers montés, avant que mes assassins ne déferlent, et ne les passent tous au fil de l'épée. Il ne restera ensuite plus que Saladin orange à dégommer, ce qui sera facile. Mes archers montés balanceront sur lui un déluge de flèches, et mes assassins, après avoir détruit les deux plus proches avants-postes le protégeant, se rueront dans son fort, achevant ses ultimes ennemis, avant de le tuer.


L'ultime assaut !


En conclusion, je dirais que la map est bel et bien explosive. Elle est rythmée, et les assauts sont interminables, mais, pour autant, elle reste très facile. C'est une bonne partie, où on ne s'ennuie pas vraiment, mais où on ne rencontre pas un réel challenge... Par rapport à d'autres escarmouches de la PdE fonctionnant sur le même principe, et où les adversaires ne sont pas que de simples troupes arabes, mais aussi des massiers ou des spadassins européens. C'est une sorte de version simplifiée d'autres escarmouches difficiles, que ce soit la #65 (même en rushant le Porc, je pense que la #65 est plus difficile que celle-ci), ou la légendaire #77.

Voici, pour terminer, les statistiques :





Remarque : Vous noterez, au passage, la différence de morts entre ma partie et celle de Nils : environ 15 000 frags pour lui, contre 20 000 et des poussières pour moi, soit 5 000 unités tuées de plus chez moi... Quand je vous disais que les IAs ne m'aimaient pas !

_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blutch
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 8 848
Localisation: France
Devise: ...
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Bien
Point(s): 11 300

MessagePosté le: 2012-10-30, 11:08    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

Une partie sympathique où je devrais m'y reprendre une fois. A cause de la forte présence de ressources, je me suis laissé tenterpar un gros développement sans trop de troupes au départ, une fois que l'on a compris qu'il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, tout roule !







Edit : j'hallucine sur le nombre de bâtiments détruits par rapport à barbarius xD
_________________








Membre de la SFH Dignitias Claritudo et Administrateur


Dernière édition par Blutch le 2012-10-30, 11:10; édité 1 fois
Revenir en haut
Blutch
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 8 848
Localisation: France
Devise: ...
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Bien
Point(s): 11 300

MessagePosté le: 2012-10-30, 11:12    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

...Par contre, il n'est (encore une fois) pas normal que Barbarius, ayant fini 5 ans avant moi ait tué 5000 hommes de plus que moi xD les IAs ne l'aiment pas
_________________








Membre de la SFH Dignitias Claritudo et Administrateur
Revenir en haut
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-11-03, 10:21    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle Répondre en citant

L'absence de douves rend le début disons " délicat" ...
Monter 2 trébuchets ASAP protégés par des murs en limite de construction permet de zapper 2 avants postes .
J'ai du utiliser un château ouvert avec un " couloir de la mort ".
L'économie florissante ( au passage j'ai déplacé la réserve de l'autre coté du donjon dès la première seconde ...) permet de sécuriser rapidement la zone et de s'étendre progressivement , je finirai en limite de propriété !
Les seuls pénibles sont les assassins du Nizar , visibles trop tard pour les arbalétriers , mais ça peut s'arranger avec une sentinelle avancée :

(Les balistes les dégomment à travers le mur , avantage de hauteur ^^)
La suite est classique , on rase aux catapultes les tours et balistes du Nizar , incendie de la chose pour griller les assassins disséminés dedans , 2 poignées de spadassins , adieu Nizar ...
Ensuite c'est plus long , ruiner proprement les tours des Saladins est un puzzle intéressant , mais on en vient à bout avec de la patience , pendant que leurs troupes persistent à venir se faire tuer sous mes tours bourrées de centaines d'arbalétriers .




Edit Vu le relief , pour placer les fléchiers et autres brasseurs près de la réserve , j'ai du utiliser un truc coûteux en pierre , mais on en a plein ...
Couvrir l'emplacement souhaité de murs bas , placer une tourelle d'enceinte , l'effacer , l'emplacement est aplani . Idem pour placer les tours aux bons endroits .

PS Je frôle les 30 000 crânes , c'est normal sans utiliser les porteurs d'échelle c'est fatalement plus long !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:50    Sujet du message: Mission 81 - Dernier souffle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com