Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 18 - Les perchés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> Le Sentier de la Guerre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-03-14, 15:01    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant



Lien: http://www.mediafire.com/?g17ndc0cn4r9719
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.


Dernière édition par Nils le 2015-02-18, 00:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-03-14, 15:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-06-06, 13:11    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

On faufile vite-vite des ingénieurs pour faire sauter l'avant-poste à archers montés ( en passant derrière le château du Fred ...).
Dès que l'Emir a dératisé la carte , on peut monter un trébuchet pour exploser l'avant poste à esclaves , mais c'est trop tard pour sauver le Fred .

Ensuite , bien à l'abri derrière ma douve , je me suis monté une petite armée , seulement ennuyé par les balistes et autres engins de siège adverses .
Vu l'avantage de hauteur des châteaux arabes , l'idée est de commencer par le Wasir , dont la défense a moins de portée , technique standard , tours ruinées , incendie de tout ce qu'on peut , nettoyage à la baliste et envahissement des remparts par mes arbalétriers .
Tant que le Wasir est encore vivant , on profite de l'abri de ses murs pour ruiner l'unique tour à mangonneau de l'Emir , il n'a plus de défense valable , exit l'Emir .
Une paire de catapultes sur le plateau de l'Emir pour raser les tours de guet au Nord du donjon du calife , autant en attaque directe pour raser le reste , plus de briquet pour allumer les douves empoissées ( ni d'archers , d'ailleurs ) , le Calife est comme un canard posé ...



Ici aussi , je me demande d'où sort mon 19ème gus , une naissance ?
Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-09, 16:34    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Mission plus compliquée que les autres, surtout concernant l'attaque. Mon pauvre allié s'est fait décimer par les archers montés ennemis (quand je dis que Frederick est un gland...).




_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Sir Loyssenech
Vicomte

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juil 2009
Messages: 525
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 525

MessagePosté le: 2014-07-15, 13:57    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Les rushs sur cette carte sont difficiles, heureusement j'ai combiné ma stratégie avec celle de Sensei. Comme il l'a dit un trébuchet pour détruire l'avant-poste d'archers montés du Wazir. Mais là où je rajoute une subtilité, entre temps ; envoyez vos deux chevaliers détruire l'avant-poste d'esclaves (ils reviendront tous les deux vivants). Mais engagez aussi 15 assassins pour s'occuper de l'avant-poste de l'émir.

Oui vous avez bien lu 15 assassins à la place des 15 massiers que je fais d'habitude.

L'astuce c'est de les faire attaquer dès que la premières vague de spadassins arabes part attaquer le rat (violet). Ensuite c'est de la tarte (vous pourrez même ramener les survivants.

Pour la défense c'est de la blague, seul la pierre fera défaut. Faites péter les mines de fer, le commerce du pain, alimentation exclusive de bière, peuplez vos tours carrés avec des archers européens, faites des armures et des hallebardes.

Belle vue non ?



Montez une armée de mantelets//archers montés pour attaquer l'émir en premier (sa forteresse est un château de cartes)

Oui tu aussi tu m'ennuie face de chameau...



Je suis désolé mais j'ai oublié le screen de la mort du calife mais rien de bien tordu : catapultes et balistes incendiaires sur le plateau du défunt émir. Réduisez le château en miettes, mettez le feu. Finissez en beauté avec une vague de glorieux hallebardiers ! Hallebardier

Au tour de ce fumier de Wazir, même chose. Seul le feu vous aidera, à grands coups d'esclaves ou de balistes... Faites ce qui vous chante mais brûlez tout ce qui peut y passer. Vous débusquerez les fosses empoissées et détruirez les troupes dans l'enceinte de la forteresse.

C'est toi le sacrilège...



Postez votre score !


_________________


Revenir en haut
cowcow
Marquis

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 1 123
Sagittaire
Localisation: nantes
Emploi: étudiant
Devise: Si ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient bien d'avantage !
Seigneur de Crusader: Croisé
ID GameRanger: 382 007
Point(s): 460

MessagePosté le: 2014-07-15, 14:49    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Bien ! Bravo Loyss Smile

Si je peut me permettre encore une chose c'est de ne pas te limiter au juste suffisant : Regarde ta réserve, elle est archi pleine de blé et de farine, il te faudrait plus de boulangeries pour faire encore plus de profits ! Smile
D'un autre côté, il aurait fallu que tu inverses le placement des ateliers d'armes et d'amures avec les boulangeries et brasseries, qui elles peuvent être un peu plus éloignées de ta réserve sans problème. Les ateliers d'armes doivent être au plus près de ta réserve pour limiter le temps de transport.

Voilà les mots de la fin : Vois les choses en grand !
Bon courage pour la suite, je trouve que tu t'es déjà beaucoup amélioré par rapport au début de ton aventure, continue comme ça ! Wink
_________________



" CowCow le Veau Ban " ViKinG

Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2014-07-15, 17:49    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

De même ; je trouve que tu t'améliores. Continue comme ça !
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Sentenza
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 272
Gémeaux
Localisation: Nord
Emploi: Etudiant
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 272

MessagePosté le: 2015-03-24, 17:52    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Encore une mission très plaisante !

Chevaliers sur l'avant poste du Calife, on construit une petite tour contre le donjon pour y mettre ses archers, c'est largement suffisant au début, seuls les Rats et un peu le Calife vont nous déranger au départ.



L'Emir est concentré sur Frédéric, le Wazir s'occupe plutôt du Rat à l'Est. Les spadassins arabes de l'Emir se faisant défoncés par les arbalétriers de Frédéric, j'ai jugé plus logique de supprimer l'avant poste des archers montés du Wazir. De toute façon, les Rats empêchent un peu d'attaquer l'avant poste de l'Emir.
Pour cela, rien de plus simple, on envoie 5 ingénieurs en mantelet vers la colline à l'Est du château de notre allié et on y construit un trébuchet.




Ceci fait, les ingénieurs peuvent creuser les douves de Frédéric.

Lassés par les assauts répétés du Wazir, et pris en sandwich avec le trébuchet de Frédéric au Sud, le Rat de l'Est était en mauvaise posture. J'en ai profité pour envoyé quelques assassins l'achever.



Par la suite, le Wazir envoya une horde d'archers montés qui supprima la plupart des archers du Rat restant avant de venir mourir sur mes défenses (arbalétriers dans une tour ronde). Je fis une nouvelle tour ronde très proche du château du Rat depuis laquelle mes arbalétriers massacrèrent les lanciers adverses. Je l'ai achevé de la même manière que le précédent. Par la suite j'ai pu détruire l'avant poste de l'Emir à la catapulte.



Contre le calife, j'ai tout d'abord nettoyé ses premières tours avec des arbalétriers et mantelets, et j'ai mis feu aux bâtiments devant pour faire aussi crâmer le brai devant. Des assassins ont ouvert le corps de garde et les massiers ont foncés sur le Calife.



Contre l'Emir, qui avait laissé la plupart de ses tours inoccupées j'avais dans un premier temps utilisé la presqu'île du calife pour tenter de déclencher un incendie chez l'Emir, mais je n'ai pas eu un aussi bel incendie que je l'aurai souhaité. J'ai donc cassé une de ses tours rondes, et des esclaves ont mis le feu directement dans les boulangeries et une bonne partie de ses archers montés ont péri dans l'incendie.



Une bois l'incendie stoppé, mes massiers ont écrabouillé l'Emir.



Contre le Wazir, on n'a pas beaucoup d'espaces pour faire des manoeuvres, donc j'ai nettoyé progressivement son château avec les arbalétriers. Comme d'habitude des assassins prennent son corps de garde et les massiers l'achèvent.



A propos de la défense de notre allié, je suis assez déçu, il n'a fait que 3 tourelles de défense en tête, qui ne peuvent accueillir d'armes de siège. Alors que dans une mission précédente, il avait fait en tête 3 tours carrées avec baliste et mangonneau. Ici, Frédéric ne pouvait riposter aux catapultes adverses. De plus, même en lui faisant des dons colossaux de pierre, il ne reconstruisait pas sa forteresse. J'ai donc choisi de construire 2 tours rondes de chaque côté de sa forteresse, avec des arbalétriers et des mantelets.
Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2015-03-24, 17:57    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Sentenza a écrit:
A propos de la défense de notre allié, je suis assez déçu, il n'a fait que 3 tourelles de défense en tête, qui ne peuvent accueillir d'armes de siège. Alors que dans une mission précédente, il avait fait en tête 3 tours carrées avec baliste et mangonneau. Ici, Frédéric ne pouvait riposter aux catapultes adverses. De plus, même en lui faisant des dons colossaux de pierre, il ne reconstruisait pas sa forteresse. J'ai donc choisi de construire 2 tours rondes de chaque côté de sa forteresse, avec des arbalétriers et des mantelets.


Frédéric est une brelle, c'est bien connu.

Sinon, bien joué ! Je vois que la difficulté augmentant ne te fait pas peur. Cool
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Sentenza
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 272
Gémeaux
Localisation: Nord
Emploi: Etudiant
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 272

MessagePosté le: 2015-03-24, 21:07    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Tes missions s'enchaînent avec plaisir, Nils.

Pour le moment, je n'ai pas encore été bloqué sur une map du Sentier de la guerre, mais je suppose que ça viendra assez vite Wink
Revenir en haut
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2015-03-25, 13:55    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés Répondre en citant

Je suis content dans ce cas ! :3

Ma foi, c'est possible que non : tu sembles progresser à mesure que la difficulté augmente. Peut-être arriveras-tu jusqu'au bout sans encombre !
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:16    Sujet du message: Mission 18 - Les perchés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> Le Sentier de la Guerre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com