Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Mission 59 - Les collines de la souffrance

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-03-06, 18:49    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant



Lien: http://www.mediafire.com/?w52v6sgu7j00l1h
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2012-03-06, 18:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2012-06-11, 18:29    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant

Ecrasé au départ par les 6 balistes incendiaires et les archers montée invulnérables derrière la falaise ...
Revenir en haut
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2012-10-05, 23:48    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant



Cette escarmouche est effectivement très délicate, et j'aurais dû m'y reprendre à plusieurs reprises, le temps de trouver la bonne configuration... Je suis d'ailleurs même mort une fois. Toute la difficulté vient ici du fait qu'on doit très rapidement neutraliser le Serpent. Un rush est virtuellement impossible, vu que ce dernier dispose dès le début de lanceurs de feu, et de nombreuses troupes. Il faut donc organiser une défense qui devra, non seulement s'occuper du Serpent, mais aussi des assauts particulièrement puissants des deux Saladins... Et ça, c'est difficile ! Si difficile d'ailleurs que je devrais utiliser des techniques peu recommandables, par nécessité. J'utiliserai ainsi des postes de bûcherons pour boucher les avants-postes, ce qui bloquera celui crachant des archers montés, mais pas celui envoyant des spadassins arabes, ces derniers les détruisant. Lorsque la défense commencera à être assurée, il sera temps de les supprimer.

Toute la difficulté ici vient donc des attaques initiales des Saladins, car on ne pourra pas avoir à temps une défense qui soit à même de la repousser, soit, pour moi, une tour ronde ceinturée d'arbalétriers, de frondeurs, et de quatre ou cinq lanceurs de feu. Il m'a donc fallu très rapidement placer trois carrières et la mine de fer, et utiliser la pierre pour, non seulement murer les points d'accès, mais aussi faire une tour ronde. Tous les fantassins seront initialement utilisés pour repousser les premiers archers montés et les spadassins arabes, mon seigneur en personne se chargeant d'aller affaiblir le Serpent en détruisant certaines structures : caserne, marché, etc...


Cette simple tour permettra de bloquer le développement du Serpent


Les débuts seront donc hasardeux, la défense étant plus que faiblarde. Fort heureusement, les armes de siège des Saladins, à savoir leurs nombreuses catapultes, sont quasiment inutiles ici, car leurs tirs se perdent dans la roche entourant notre château. De plus, les attaques des avants-postes manqueront de punch, et, en définitive, les seuls passages où il faudra serrer les fesses sont ces périodes où les deux Saladin attaqueront de concert, envoyant de grandes quantités de troupes, y compris des assassins qui auront parfois la fâcheuse habitude d'attaquer en biais pour affaiblir une économie déjà bancale, que ce soit en détruisant les carrières, le grenier, ou même de simples fermes.


Indispensables pour repousser de telles vagues, les lanceurs de feu permettront de faire flamber bien des ennemis


Tout s'est joué dès les premières minutes. Neutraliser rapidement le Serpent, c'est-à-dire le restreindre à un rôle défensif, et rapidement se préoccuper de sa propre défense, et faire aussi vite que possible une tour ronde avec des mantelets est la seule chance de survie. Même malgré cela, les chances de victoire sont assez faibles, car l'essentiel des troupes de départ, à savoir de très utiles archers européens, sont utilisés sur un autre flanc.

Petit à petit, la défense s'installe, la production de pierre et de fer se lance, et on peut conquérir les oasis. Avec l'or accumulé, de simples assassins permettront d'en finir avec le Serpent, et il faudra alors se développer. J'obtiendrais une assez belle ville, me permettant, avec la revente d'arbalète, de pierre, de fer, et même des surplus de ressources différentes, d'avoir pas mal de réserves financières :


Un développement réussi


L'attaque sera particulièrement violente. Les Saladin seront bien retranchés, mais ne pourront pas faire grand-chose contre mes archers montés envoyés en masse :






_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)


Dernière édition par Barbarius le 2015-12-26, 14:34; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nils
Boule verte poilue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 3 948
Scorpion
Localisation: Suisse
Emploi: Génie machiavélique
Devise: Je rêvais d'avoir un fils unique, et j'ai deux imbéciles.
Jeux: Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 6 415

MessagePosté le: 2012-10-06, 10:11    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant

J'y suis peut-être allé un peu fort sur celle-là. Je n'aurais peut-être pas dû ajouter des troupes au serpent mais j'avais peur aussi que s'il on le rush dès le début, cela devienne trop facile.

En tout cas bien joué, elle est dure celle-là !
_________________
Stronghold Crusader Extreme







Stronghold Crusader



Cliquez sur une userbarre pour accéder à sa campagne.





Acte 1. La ville de lumière.

Il était une fois, deux conquistadors italianos: Robino et Nilcio. Les deux avaient un projet bien en tête : construire le Vatican. Ils y passèrent des années et la ville de lumière fut.



Mais malheureusemento, Nilcio voulut avoir le pouvoir pour lui tout seul et bannit Robino du Vatican. Ce dernier jura alors de se venger.

Robino construisit un campement pour attaquer le Vatican.


Nilcio tenta tant bien que mal de défendre sa cité en engageant un grand nombre de curés qui tentèrent de rallier Robino à sa cause. Malheuresment, Robino n'en n'eut cure et décida de brûler la ville de lumière et de gaieté.



Nilcio dut faire son baluchon et partir imposer sa foi ailleurs...

Acte 2.

Robino et Nilcio reprirent la sainte route du saint Vatican. Mais dans leur sainte route, ils rencontrèrent un saint curé qui leur devait une sainte chandelle. Robino ne voulut rien entendre et tua saintement le curé. Scandalisé par cet acte impie, Nicio décida, dans sa grande sainté, de saintétiser Robino en l'attaquant avec sa sainte armée de chevaliers. Robino, lui, n'avait que des bûcherons pas saints du tout et pensa pouvoir repousser le terrible Nilcio.






Robino voulut se repentir de tous ses pêchés, et Nils, dans sa grande sainteté, ne lui pardonna pas.
Revenir en haut
Barbarius
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2006
Messages: 22 345
Cancer
Localisation: Le Havre
Emploi: Etudiant
Devise: Play and die like the rest !
Skype: barbarius76
Jeux: Stronghold 1, Stronghold 2, Stronghold 3, Stronghold Crusader 1, Stronghold Crusader 2, Stronghold Kingdoms, Stronghold Legends
Seigneur de Crusader: Croisé
Seigneur dans Legends: Glace
ID GameRanger: 379255
Point(s): 23 318

MessagePosté le: 2012-10-06, 11:45    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant

Les lanceurs de feu n'ont pas vraiment d'incidence sur le déroulement de la partie ; le Serpent reçoit initialement tellement de troupes que le rusher serait de toute manière laborieux.

_________________




Le Barbarius est a Stronghold, ce que la Lune est à la terre (Gribouil)

Barbarius est le soleil qui brûle ses ennemis (Sire Gob le puissant)

I knell before you Barbarius. Strategy of a genius and survival instinct of the kings of beasts. I do not know from only the images how you managed but... you are the greatest Stronghold player ever to live. (newdexterfan)

Bref je suis émerveillé devant ton talent, déjà que t'avais solutionné la piste du croisé et de warchest, et tu continues avec Stronghold 1 (Rockcity)

On ne peut avoir meilleur tuteur que Barbarius!! (Darthsuprême)

Tu es le Chuck Norris de Stronghold ! (Mickions)

La victoire est toujours assurée avec Barbarius ! (Ordi)

Je m'en souviens pas très bien mais j'avais a peu près 40 baliste les archers montés et les assassins, et lui 29 archers (un moment au début de la partie) moi presque 5000 et lui 200, mais il s'en est sorti quand même, tu m'as vraiment impressionné encore une fois (Shamila)

Tu enchaines les victoires et tu ne te prends pas pour le roi du monde. Peu de gens en sont capables. J'espère un jour réussir a être a ta hauteur. (Sir Matthew Steel)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sensei
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 360
Localisation: France
Point(s): 360

MessagePosté le: 2015-01-03, 17:15    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance Répondre en citant



C'est effectivement laborieux ... La base de l'attaque du Serpent et de la défense anti-Saladins est une tour carrée assez près pour arroser son donjon et reliée à la falaise , on y colle 3-4 mantelets , les archers et une dizaine d'arbalétriers . Dès que la pierre rentre , on monte un " trombone " avec une deuxième tour :



A partir de la , on est sauvé , le château étant ouvert les spadassins n'attaquent pas les murs et le couloir pris en enfilade des deux cotés est un piège mortel .
Plein de murs bas dans les trous de la falaise , et quelques balistes incendiaires derrière un mur gèrent tranquille le front Nord .
Je n'ai pu me débarrasser du Serpent que lorsqu'il fut fauché ...
Après sa mort , s'étaler vers l'est pour lancer l'agriculture et passer à 58 gus , monter une paire de trébuchets au bord de la mer pour zapper l'avant-poste à spadassins et se faufiler le long de la falaise pour ruiner les tours du Saladin Est et cramer sa cité est de la routine .



L'avant-poste à AM est nettement ch**nt , pas moyen de placer un trébuchet hors de portée des frelons , et j'eus recours à la force brute : 80 arbalétriers , 24 baliste et 36 mantelets ont remonté le flot d'AM jusqu'à incendier la source !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:27    Sujet du message: Mission 59 - Les collines de la souffrance

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Stronghold Crusader Extreme -> Maps -> Maps de Nils -> La Porte des Enfers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com