Stronghold French Heaven Index du Forum

Stronghold French Heaven
Oyez Oyez braves gens, bienvenue dans le Paradis de Stronghold

  ForumFAQRechercherMembresGroupesS’enregistrerProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion 

Le retour d'un phénix

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Role-Play -> Stronghold
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
darkomen
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 333
Taureau
Localisation: France
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 333

MessagePosté le: 2011-12-11, 01:19    Sujet du message: Le retour d'un phénix Répondre en citant

NB : Ce RP est une suite au scénario des phénix, consultable ici : http://strongholdfrenchheaven.xooit.com/t3395-Le-scenario-des-phenix.htm

- Partie 1 -


Frère Kelman était las. Il consultait les archives, dans la pénombre de la Cathédrale éclairée par quelques cierges qui diffusaient une lueur précaire. La nuit était tombée depuis quelques heures maintenant, mais le clerc avait pour habitude de travailler quand ses acolytes étaient partis se coucher Le sujet de sa recherche n'était qu'une simple affaire de profanation de tombes... Les coupables seraient probablement brûlés vifs si on les retrouvait, ce qui est chose rare dans ce genre d'affaire. Il estimait ce travail indigne de son rang d’évêque... C'était le clerc le plus puissant du clergé de Valnor, et il était assigné à de bien basses besognes. "Désespérant", se dit-il.

Il ignorait que dans l'ombre se tapissait une personne qui ne lui était pas inconnue. Cet homme, vêtu d'une robe d'assassin, avait le visage encapuchonné, de telle façon qu'on ne pouvait voir son visage dans la pénombre de la cathédrale. Il observait le prêtre intensément. Enfin, après de longues minutes d'observation, il décida de se mouvoir, en silence, pour s'approcher du clerc. L'évèque sursauta soudainement, au son d'un claquement sourd sur les pavés. On aurait dit le bruit d'un homme qui saute d'un cheval. Il se retourna avec appréhension, et observa un individu qui se tenait face à lui.

L'individu ôta son capuchon pour dévoiler son visage. De carrure fine et musclée à la fois, ce n'étaient pas son physique qui intimidait, mais plutôt son charisme naturel, sa prestance, et l'expression de son visage. Une expression sèche et sévère déformait ses traits. C'était le visage d'un homme qui avait subi trop d'épreuves pour paraître jeune. Pourtant, il n'avait que 27 ans.

Kelman le reconnu immédiatement. C'était l'homme qui l'avait promu dans l'institution religieuse. C'était l'homme à qui il devait tout, son statut d'évèque, sa fortune, sa renommée : celui que tout le monde surnommait Lord Dark Omen. Depuis que Valnor était tombée sous le joug des chevaliers de la lumière, Kelman avait souhaité ne jamais croiser l'un de ses anciens suzerains. Maintenant qu'il était en face de Lord Dark Omen, une peur panique le figeait sur place, et des gouttes de sueur commençaient déjà à perler sur son front. Dark Omen pris la parole :


" Je suis ravi de te revoir, mon vieil ami. Depuis longtemps je souhaite ardemment te rencontrer à nouveau, en dépit de ta trahison... Dit-il d'un ton empli d'ironie.
- Qu'allez vous faire maintenant? Suffoqua le prêtre.
- Eh bien, j'ai pensé que nous pourrions avoir une petite discussion, entre amis? Après tout, ça fait longtemps que je n'ai pas eu de nouvelles de vous, mon père... Raconte moi, que s'est-il passé pendant mon absence? "

Dark Omen avait disparu bien avant la prise de pouvoir des LUs. Nul autre que les suzerains phénix ne savait ou il se trouvait. Il avait été envoyé en mission divine, pour chercher une relique sacrée de la plus haute importance. Durant sa quête, qui dura plusieurs années, il s'était informé de la montée en puissance des chevaliers de la lumière, de la chute des assassins de l'ombre et des chevaliers du néant... Il ne s'attendit pas à une si faible résistance des phénix.... L'empire des phénix s'était écroulé en quelques mois, et les anciens Lords phénix avaient été pourchassés dans tout le pays, leur tête ayant été mise à prix. La quête de Dark Omen n'ayant plus de raison d'être, il y mit fin. Il avait fui les hommes des LUs pendant des mois, puis avec le temps, les seigneurs des anciens empires étaient parvenus à se faire oublier.


Après quelques secondes, le prêtre répondit enfin :



"Nous... Nous n'avions pas le choix, mon seigneur...
- Cesse dont de m'appeler Mon Seigneur, l'interrompit Dark Omen, je ne suis plus le seigneur de personne! Mon nom est Ashmir, c'est celui mes parents m'ont donné à ma naissance. Dark Omen n'était qu'un surnom donné par les phénix. Il n'a plus de raison d'être... Mais je t'ai interrompu, poursuis donc ton récit, prêtre !"


 Lord Dark Omen avait parlé avec un mépris à peine dissimulé, et le prêtre redoubla d'appréhension. Il poursuivit son récit à contre-coeur :


"Les LUs, ils sont arrivés... Valnor... Valnor fut assiégée... Le siège n'a pas duré longtemps... La cité est tombée sous le joug des LUs... Mais ils ne voulaient pas détruire l'Eglise... Ils voulaient un système r-religieux qui leur permette d'asseoir... d'asseoir leur légitimité sur le peuple."


Le prêtre parlait vite. Son discourt ponctué de pauses et de saccades trahissait sa peur... Il s'était rendu compte qu'il était seul avec son ex-suzerain, et qu'il ne pouvait appeler à l'aide si son tourmenteur passait à l'attaque. Ashmir répondit :


"Hum... Tout cela est fort intéressant. Et bien sur, quand les LUs ont usurpé notre trône, souillé nos terres, violé nos femmes, tu t'es empressé de leur faire des courbettes." Il sortit une dague de sous sa robe d'assassins, ce qui obligea le prêtre à reculer. Ashmir le suivit à la même allure.
 "Comment peut on résister, quand le risque est si grand de perdre son petit confort de vie? Prendre la fuite? Non... C'est impossible pour un couard et un faible tel que toi... Alors, quand dieu nous a abandonné et que les LUs t'ont annoncé qu'ils souhaitaient te voir conserver ta place, tu t'es empressé de nous trahir!
- J'ai... J'ai prié pour vous mon seigneur!
- Et on a vu le résultat! Tu as pensé qu'il y avait peu de chances qu'un des seigneurs phénix reviennent pour réclamer leur dû, que tu serais bien plus en sécurité en conservant ton grade qu'en prenant la fuite... Quelle folie t'es donc passée par la tête, prêtre !
- Nous n'avions pas le choix !
- Nous avons toujours le choix! Toi, en revanche, tu viens de le perdre..."


Le prêtre, devant la menace de la dague, avait continué de reculer sans pourvoir regarder derrière lui. Il se heurta à un des piliers de la cathédrale. Ashmir S'avança à son niveau, et appliqua la dague sur la gorge du prêtre. Il le regardait désormais d'un regard intense empli de haine, comme s'il voulait le consumer d'un seul regard. Le prêtre avait les traits déformés par la terreur. Il sentait sa fin approcher, et il savait qu'il n'y avait pas d'issue. Tel un prêtre de la mort, Ashmir prononça ces mots funestes :


"Adieu, mon vieil ami !"


La dague traversa la gorge du prêtre dans un bruit ignoble de chaire déchiquetée. Un flot de sang s'échappa de la gorge du mourant qui émit le son guttural des poumons entrain de se vider à travers sa gorge transpercée. Le regard du prêtre se vida, et dans un dernier râle d'agonie, il chuta, inanimé, sur les pavés de la cathédrale. Une flaque de sang se répandait déjà sur le sol.


On retrouva le corps à l'aube, et l'emblème des phénix, dessiné avec le sang du prêtre, souillait un des murs sacrés de la cathédrale.


NOTE : Vous pouvez commenter le RP, bien évidemment Wink
_________________


Dernière édition par darkomen le 2012-01-29, 13:57; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 2011-12-11, 01:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bastien,le grand
Comte

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 840
Capricorne
Localisation: Palais Impérial Kökyo
Emploi: Empereur Du Japon
Devise: si ton boss se tue a t'expliquer un truc laisse le mourir
Skype:
Jeux: Stronghold 2, Stronghold Crusader 1
Seigneur de Crusader: Croisé
ID GameRanger: 880223
Point(s): 690

MessagePosté le: 2011-12-14, 14:51    Sujet du message: Le retour d'un phénix Répondre en citant

Ha je vois que je ne suis plus seul a écrire des Role-Play , Sad d'ailleurs faudrait que je continue le miens
_________________




Revenir en haut
darkomen
Baron

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 333
Taureau
Localisation: France
Seigneur de Crusader: Croisé
Point(s): 333

MessagePosté le: 2012-01-29, 13:50    Sujet du message: Le retour d'un phénix Répondre en citant

- Partie 2 -

Quand on est au fond du trou, dans l'obscurité, il faut bien ouvrir les yeux pour apercevoir une lueur nous permettant de revenir à la surface. Ashmir avait été plus profond dans la déchéance sociale que quiconque. Condamné à l'errance, il avait dû mendier pour quelques miettes de pain, et boire l'eau croupie des flaques d'eau. La mendicité vous frappe de plein fouet, sans prévenir. En réaction, pour supporter cette condition sociale extrême, votre comportement s'en retrouve complètement changé: vous méprisez soudainement tous les riches, les artisans, les marchands, et même les cerfs, qui eux bénéficient d'un toit. Vous oubliez toutes vos anciennes valeurs, vos grands principes, votre dignité. Ashmir avait vécu tout cela. Il avait vu l'enfer de si près qu'il avait pu s'imaginer la figure du diable.

Un jour, il se rappela de sa gloire passée, et ne put supporter sa vie d'errance sans autres buts que sa propre survie. Dès lors, deux choix s'étaient offerts à lui : Le retour du grand seigneur qu'il avait été, ou la mort. Il choisit son retour. Il ne croyait plus en dieu. Comment l'aurait-il pu, après ce qu'il avait vécu? Tant d'années à servir dieu, était-ce là la seule récompense ? Si dieu existait, il n'était surement plus dans son camp. Pour marquer son nouveau tournant dans la vie, il avait choisi de s'en prendre au clergé : celui qui l'avait servi, puis trahi. Cet assassinat avait été l'ordre logique des choses. Désormais, il était poursuivi pour meurtre, mais cela ne l'inquiétait pas. Ses traqueurs ne connaissaient que son ancienne identité.

Il fallait désormais revenir, regagner la confiance de ceux qui l'avaient servi par le passé, et qu'il avait quitté il y a quelques années. Ashmir avait appris une chose pendant ses années d'errance : il avait apprit à écouter le ressenti du peuple. Ce ressenti passe par une série de gestes quotidiens, la façons d'aborder l'autorité, de saluer les gardes, de parler de leurs monarques. Le rapport du peuple avec le clergé... Ici, les ressentiments du peuple étaient plus forts que jamais. En crise identitaire, celui-ci avait eu du mal à accepter les conditions posées par les LUs, le lourd tribu réclamé, et surtout la relégation de Valnor au rang de simple cité, alors qu'elle avait été le centre politique et économique d'un empire autrefois. Du temps des phénix, son aura rayonnait partout. Tous les curieux venaient admirer cette somptueuse cité, terre de richesses, de beautés architecturales. A l'époque, le clergé avait su contenir toute menace populaire, en exerçant une influence sur chaque esprit de la cité. Le clergé n'était plus désormais qu'une machine à percevoir des impôts, et la ville avait largement été pillée de ses richesses par l'empire LU. Même la garde et les régiments impériaux n'avaient pas voués leur vie à l'empire LU.
C'était des mercenaires, ils étaient aisément corruptibles.

C'est ici que tout avait commencé pour le phénix, c'est ici qu'il devrait ressusciter.

à suivre
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:43    Sujet du message: Le retour d'un phénix

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Stronghold French Heaven Index du Forum -> Role-Play -> Stronghold Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com